Adrien Poche

3

Présentation : nouvelle, format livre de poche, 77 pages, 12€, N°ISBN : 978-2-9535673-1-1, avril 2011.

Résumé :

Adrien Poche est policier à la circulation et cela ne lui plait guère. Il se rêve en inspecteur chevronné digne héritier des séries télévisées américaines. A force de recevoir des plaintes d’automobilistes, le chef Tarmé l’oblige à prendre un mois de vacances afin de réfléchir à ce qu’il veut vraiment. Adrien Poche est envoyé dans une petite bourgade des États-Unis dans un hôtel charmant. Pourtant, les vacances d’Adrien ne l’aideront pas à oublier son rêve puisqu’un meurtre est commis dans la chambre voisine. Adrien laissera-t-il les inspecteurs Emma Ferguson et Carlos Esteban faire leur enquête ?

Commandez au format papier 7.50€

EXTRAITS :

Chapitre III, pages 17 à 20

Seize heures plus tard, l’avion atterrit à San Francisco. Un peu désorienté, Adrien récupéra ses bagages et s’avança vers la sortie la plus proche. C’est alors qu’il le vit : un homme carré, chauve, habillé d’une chemise et d’un pantalon blancs qui tendait au-dessus de sa tête une pancarte où il y était écrit : « Adrien Roche, Glen Ellen ».

Adrien était tellement soulagé ! Il allait enfin avoir un contact digne de ce nom ! Il s’avança vers l’homme avec un grand sourire en tendant sa main droite :
« Vous devez être Peet Clarks, le gérant de l’hôtel. ». L’homme ne disait rien et fixait Adrien tout en portant toujours la pancarte au-dessus de sa tête.

« Oh Sorry, reprit Adrien, you speak… »
Adrien Roche ? coupa l’homme avec un accent très prononcé.
Presque. Poche comme « c’est dans la poche ». Pocket…
Je parle français. Allons à la voiture. La route est longue.
– Bien. Je vous suis.

Peet pris le plus gros sac d’Adrien et le jeta sur son épaule. D’un pas vif, il regagna la voiture, laissant Adrien courir derrière lui avec ses valises à roulettes.

Au parking, il fut surpris de découvrir la voiture de Peet : une vieille Fiat. Les deux hommes prirent place dans la petite voiture. Clarks, en démarrant, dit alors :

« Si vous voulez vomir, il y a un sac dans la boîte à gants. »

Quelle délicate attention ! répondit sincèrement Adrien. Je vais le prendre avec moi juste au cas où. Le voyage, le repas douteux de la compagnie…

Le regard en coin de Peet lui fit comprendre que cela n’intéressait que lui. Lorsqu’il ouvrit la boîte à gants, Adrien sursauta. Quelque chose venait de tomber à ses pieds.

« Remettez-le dans la boîte à gants s’il vous plait et sans vous blesser. Un 9mm, ça fait de gros trous. »

Du 9mm ajouta Adrien la voix chevrotante. Je ne suis pas habitué aux armes.
Ici, tout le monde en a, ça dissuade les curieux, précisa Clarks.

Ça tombe bien, je ne le suis pas.

Ainsi s’acheva la première conversation qu’Adrien eut avec un habitant de Glen Ellen. Tout le reste du trajet, Adrien se concentra sur les panneaux afin d’oublier l’arme dans la boîte à gants. Mill Valley, San Rafael, Novato puis Glen Ellen et son motel Jack London Lodge.

Le bâtiment était tout à fait charmant. Les murs blancs se mariaient à merveille avec la nature environnante. L’ambiance paisible était remarquable et tellement différente de ce Peet Clarks ! A l’intérieur, pourvu d’une décoration assez chargée, Adrien se sentait tout autant à son aise.

L’énorme main de Peet se posa alors lourdement sur l’épaule d’Adrien qui sursauta et lâcha ses valises. Les clients présents éclatèrent d’un rire grave et moqueur mais la sympathie demeurait sur leurs visages.

Extrait audio par Gaëlle Gondet : Adrien Poche Incipit

Adrien Poche

3 Comments

  • bregman dit :

    Voilà une voix que je connais bien 🙂 Gaëlle a son nom dans la page des remerciements de mon livre ! C’est une bonne chose de lui faire lire le texte !

  • Florence dit :

    Je viens de finir Adrien Poche qui, après « Trois cents secondes », m’a également beaucoup plu (même si le genre est différent).
    L’histoire est bien pensée, les dialogues agréables et prêtent parfois à sourire.
    Le ton est léger (malgré le crime commis).
    En bref, une lecture plaisante! Peut être un jour une suite?

  • Yann Julien dit :

    Présentée par l’auteur comme une nouvelle policière et humoristique, « Adrien Poche » est un sympathique et très agréable à lire.

    Le héros, mélange d’Inspecteur Clouseau et d’Hercule Poirot, par sa maladresse, parvient à séduire le lecteur et résoudre une enquête policière en supplantant ses homologues américains.

    Cette histoire bien construite, non dénuée d’humour, nous donne envie de suivre Adrien Poche dans d’autres enquêtes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright © 2011-2017 CHARLOTTE BOYER All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.